EDITION Automne 1901

 

La famille impériale en visite à l'état major russe.

Le Tsar Christov 1er et la famille impériale en visite sur tous les fronts.

 Alors que l'agence de presse russe affirmait que sa majesté le Tsar était en vacance en Bretagne, la vérité était tout autre !

Christov 1er a été visiter secrètement ses armées au Nord de la Russie pour donner l'ordre d'invasion de toute la Scandinavie.

Au Sud aussi l'armée et la flotte russe se font plus menaçantes et Ankara a tout à craindre de cette attitude.

La diplomatie allemande est de retour ...

... La diplomatie autrichienne est repartie.

 

Le Kaiser a renoué les relations diplomatiques avec les autres puissances après avoir exécuté son ministre des affaires étrangères. L'Allemagne est donc de retour sur la scène diplomatique. Cette reprise en main permet au Kaiser de repousser une attaque française à Munich mais elle n'est pas encore suffisante pour empêcher le débarquement Anglais en Belgique.

Quand à l'Autriche elle est de nouveau en proie au terrorisme avec un nouveau groupe subversif "LecteurCD" qui bloque ses communications. Il est à noter que malgré ses problèmes, l'Autriche-Hongrie est pour l'instant l'Empire qui envoie le plus de missives diplomatiques depuis le début de la guerre.

Espérons que tout rentrera dans l'ordre pour ce tour.

Le Kaiser Damien II

Victoire autrichienne en Grèce !

La flotte austo-hongroise est entrée dans le port du Piré hier après la bataille de Thessalonique contre les armées turques. L'appui de l'armée autrichienne de Serbie qui a bombardé les positions turques a été décisif dans cette opération. L'Autriche Hongrie s'installe solidement dans les Balkans face à une Turquie assiégée et à une Russie hégémonique. Comment va évoluer la situation dans cette poudrière ?

 

L'artillerie autrichienne en Serbie.
Analyse stratégique de la première année de guerre : La Russie a incontestablement remporté cette première année de guerre avec la conquête de 3 centres. De plus elle est en position favorable face à la Turquie. L'Autriche-Hongrie a elle aussi réussit le tour de force de prendre 2 centres dans les Balkans mais elle subit la pression italienne à l'Ouest et devra faire un choix difficile entre la Turquie et la Russie à l'Est.

A l'ouest justement, la situation de l'Allemagne est inquiétante même si les mouvements de cette année ont permis de limiter les dégâts. La grande inconnue reste l'attitude de la Russie dans ce secteur.

Toutes les puissances ont pris au moins un centre. il ne reste que l'Espagne et la Hollande comme centres neutres. L'année 1902 sera encore plus décisive.

 

"Ma plaine" en l'honneur de l'armée russe.

 

Lire les ordres en page 2

Consulter la carte actuelle en page 3

Voir l'évolution de la situation en page 4

Retour en page d'accueil