EDITION Automne 1902

 

Le jour de gloire est arrivé ?

 La France a lavé l'affront de la défaite de 1870 en reprenant à la Allemagne l'Alsace et la Lorraine mais aussi toute la Bavière ! A l'opposé, en Espagne, la flotte française achevait de pacifier la péninsule ibérique pour la plus grande gloire de la République. La seule ombre au tableau est la défaite de l'allié italien malgré le soutien actif de la France.

Si une voie s'est dégagée face à l'Allemagne les armées russes venant de l'Est vont rapidement arriver sur le théâtre des opérations (et peut être aussi des autrichiens) : va-t-on assister à une poignée de main franco-russe sur l'Elbe ou à une nouvelle guerre digne de l'épopée napoléonienne. En parlant de Napoléon, on ne peut pas oublier qu'ici aussi le rôle de l'Angleterre sera déterminant.

 

Les troupes françaises victorieuses
 

Le croiseur "Luxembourg" fortement endommagé

La flotte allemande anéantie au Danemark.

Hier 9 Octobre 1902, les forces navales et terrestres russes ont attaqués par surprise la flotte allemande du Danemark. Cette agression caractérisée de la pacifique armée du Kaiser a été justifiée par le Tsar qui pense que la Kaiser a sombré dans la démence :

"Après avoir vu le résultat de la campagne du printemps 1902, je convoqua l'ambassadeur d'Allemagne et lui demanda de m'expliquer les mouvements bizarres des troupes allemande. Il me répondit que le Kaiser était le plus souvent dans une sorte de torpeur, il en sortait en donnant des ordres totalement incohérent et retombait dedans. En Allemagne, même si le chef est complètement ... (je ne peux pas rapporter un tel terme sur un grand dirigeant), nous suivons quand même ses ordres. Je fus admiratifs devant de si beaux principe et décida de libérer le peuple Allemand d'un tel mal."

L'armée turque jure de protéger la terre de l'Islam.

 Le Sultan a fait grande impression lors de son appel radiophonique du 16 Mai : " La Turquie a perdu une bataille, elle n'a pas perdu la guerre ...La Russie commet des crimes contre l'humanité. Le Tzar abreuve ses troupes de Vodka pour leur donner un courage surhumain. Elle souhaite mettre du caviar dans les loukoums ... Je n'ose imagine le traitement réservé au vins français, à la jelly anglaise ou aux pâtes italiennes. Est ce que nos cousins germains pensent vraiment que l'on pourra manger de la choucroute parfumée à la Vodka?"

Cet appel a su galvaniser les troupes de Constantinople qui ont résisté victorieusement à l'assaut russe.

Rassemblement des volontaires turcs à Constantinople

L'analyse stratégique : C'est une campagne d'automne très riche à laquelle nous venons d'assister ! Les échanges diplomatiques ont été très importants et les événements marquants sont nombreux :

- La rupture inattendue du solide front italien. Même si Venise ne pourra pas être conservée par l'Autriche au printemps, cette armée austro-hongroise va semer la panique dans le front italien. Comme il le dit si bien : "Que nos casques à pointe cautérisent les hémorroïdes de nos ennemis ! Marc Joseph Pensées Livre XXVIII p257 3ème§"

- L'effondrement de l'Allemagne : Outre la perte de 2 centres, le Kaiser a eu la surprise de se faire attaquer par le russe avec qui il avait sans doute un accord secret de neutralité. Cependant la grande passivité du Kaiser rendait cet "allié" plus encombrant qu'utile !

- L'affirmation de la puissance navale anglaise qui garde la suprématie face à une flotte russe très présente au Nord. Mais le développement futur de l'Angleterre ne pourra se faire sans une armée puissante et un débarquement de troupes sur le continent.

- La confirmation de la domination russe qui peut encore s'etendre sur les restes de la Turquie et de l'Allemagne.

- Le manque de coordinations volontaire des différents alliés entre autres : Austro-Russe contre Constantinople ; Franco-Anglais contre Kiel. A moins que ces "erreurs" ne soient volontaires ! Des changements d'alliance en perspective ?

 

Lire les ordres en page 2

Consulter la carte actuelle en page 3

Retour en page d'accueil