EDITION Automne 1903

 

Fêtes somptueuses à Vienne au bal de l'impératrice

En effet, ils ont de nombreuses raisons de se réjouir les autro- hongrois en cette fin d'année 1903 : Les troupes Autrichiennes ont pris la même année Rome et Varsovie !

Le pillage de l'Italie par l'armée du général Radedski se poursuit de plus belle. Les italiens qui ont repris Venise ne peuvent se débarrasser de cette encombrante armée. La flotte autrichienne a elle aussi réussi sa sortie et elle est prête soit à jouer un rôle en Italie soit à prendre Tunis. Au Nord la prise de Varsovie laisse toute la Russie sous la menace de l'Autriche. Diplomatiquement l'Autriche-Hongrie a un positionnement qui rompt avec l'alliance russe mais sans encore jouer l'alliance turque. A l'ouest, la France qui arrive en force sur le front peut-elle modifier l'équilibre des forces ? A moins qu'elle ne soit alliée à l'Autriche ?

L'armée autrichienne promène les italiens. 

 
 

 L'ours est-il muselé ?

 La Russie isolée, le jeu des alliances est relancé.

Sombres perspectives pour la Russie en cette année ! L'allié autrichien fidèle qui ne le soutenait déjà plus contre la Turquie est entré sur le territoire dangereusement vide de la sainte Russie. L'empereur va-t-il se satisfaire de la Pologne ou est ce que cet apéritif lui a ouvert l'appétit ? Au Nord la situation devient intenable en Scandinavie face à la Home Fleet qui a cerné le Danemark. Les troupes du tsar tiennent le front devant l'avance anglo-française en soutenant le Kaiser retranché à Berlin mais pour combien de temps ? Seule la situation au Sud peut laisser espérer un gain en Turquie.

Mais si on étudie la situation sous un autre angle on s'aperçoit que la situation est en faite rééquilibrée et que l'alliance anglo-franco-italo-turque contre la Russie et l'Autriche-Hongrie n'a peut être plus de raisons d'être. Va-t-on voir d'autres bouleversements d'alliances ou ne faut-il pas déjà vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ?

 

L'Angleterre assiège la Scandinavie

Une nouvelle fois l'Angleterre montre que "Britania rules the waves". La nouvelle tentative de la Russie pour déployer sa flotte du Nord s'est soldée par un échec et c'est la marine britannique qui contrôle les mers glacées du Nord de l'Europe. Cependant, c'est en Atlantique que le très soucieux premier ministre va porter son regard avec l'arrivée au Nord de 2 flottes françaises qui veulent leur part du gâteau russe ou à défaut une part de pudding anglais !

3 années de guerre

En cette fin d'année 1903, nous sommes sans doute à un tournant de cette guerre. Tous les pays neutres ont été conquis, l'invasion de l'Allemagne est presque terminée et 4 pays se retrouvent avec des forces équivalentes : La Russie, l'Autriche-Hongrie, La France et l'Angleterre. 2 pays (l'Italie et la Turquie) résistent encore mais sont assiègés par leurs puissants voisins. Pour l'intant, aucun acte d'agression important n'a été commis entre la Russie d'une part et la France et l'Angleterre d'autre part mais les positions des armées en Allemagne et des flottes au Nord de l'Europe laissent à penser que la poudrière va exploser et que sur les 3 il y aura au moins un mort ! Quel va être l'action de la France dans les Alpes ? Pourquoi les flottes françaises ne vont-elles pas en Mediterrannée ? Le Kaiser va-t-il se reveiller ? Le Sultan va-t-il continuer sa resistance heroïque ? A vous de jouer ...

Ecoutons le "God Save the Queen" en l'honneur de l'Angleterre.

Lire les ordres en page 2

Consulter la carte actuelle en page 3

Retour en page d'accueil