EDITION Printemps 1907

L'Angleterre et la France contre-attaquent

Le Kaiser sacrifié

Les archives : correspondances en fin de page.

 


Le Défilé n'aura pas lieu !

Les berlinois étaient habitués depuis 1901 au défilé de la pacifique armée allemande devant la porte de Brandebourg. C'est avec surprise qu'ils ont aperçu un changement d'uniforme : c'était en effet les troupes austro-hongroises qui défilaient en lieu et place des allemands. Aidé par l'armée russe, l'empereur Marc Joseph a mis fin à la survie artificielle du Kaiser qui était trop amoureux de la paix pour réussir dans cette guerre. Damien 1er est parti en exil au Luxembourg où il méditera sur l'ingratitude de ses ex-alliés qui ne lui ont pas laissé le temps de continuer à défiler jusqu'à la fin des hostilités.

Les nombreuses statues du Kaiser sont mises à bas

Brillantes contre-attaques des français et des anglais

Les attaques anglaises sur le sol britannique et françaises en Allemagne ont surpris les états majors autrichiens et Russes. Cette réaction d'orgueil montre que Paris et Londres sont prêts à se battre jusqu'au bout. Mais ces conquêtes seront difficiles à maintenir tant la pression des troupes ennemies est forte. De plus certains mouvements comme le repli de l'armée anglaise en Belgique compromet la stabilité du front en Allemagne du Nord. Encore une fois ce sont des actes d'éclats héroïques mais sans lendemain faute d'une coordination entre les 2 puissances occidentales.


Retour à l'arrière ou ouverture d'un nouveau front pour ces soldats autrichiens ?

 

Petite tension ou mauvaise humeur ?

Y aurait-il des tensions entre l'Autriche-Hongrie et la Russie ? Après la réoccupation de Varsovie par les troupes russes, il y a comme une méfiance dans l'air. L'état major autrichien a ordonné le mouvement d'une armée en Serbie et l'armée russe de Bulgarie cesse sa remontée vers le Nord. Ces mouvements, s'il ne sont pas suffisants pour remettre en cause la bonne entente entre Vienne et Moscou, laissent à penser que l'approche de la victoire totale de la Russie pourrait remettre en cause certains accords. La différence entre les alliés est d'autant plus importante que la France résiste fortement à l'avancée autrichienne alors que le Tzar dévaste l'Angleterre et l'arrière du front français sans trop de résistances.


Petit rappel : dans diplomatie il n'y a que deux possibilités de gagner :

Soit la victoire totale (+ de 17 centres pour un pays) Dans ce cas ce pays est le seul vainqueur.

Soit la victoire négociée (vote "pour" unanime de tous les joueurs survivants pour une victoire à 1,2,3,4 ou plus). Dans ce cas le(s) pays qui ont été élus vainqueurs l'emportent.

 

 


  Publication des archives : les correspondances diplomatiques :

Lire les ordres en page 2

Consulter la carte actuelle en page 3

Retour en page d'accueil