Echec de la conference de paix de Versailles.

La ligue Balkanique vole en éclats !

L'armée française aussi !

EDITION Automne 1907


Le Tsar russifie l'Europe !

Qui arretera les terribles cosaques ?

Le vent des steppes souffle sur l'Allemagne ! L'Etat major russe a maintenant 3 armées prêtes à être lancées sur une France désarmée. Paris, Brest, la Hollande et Londres seront des proies faciles pour les hommes du Tsar. Il semble inéluctable que la Russie contrôlera 14 à 15 centres à la fin de 1908. La victoire sera sans doute pour 1909 ! Sans compter que la situation dans le sud a explosé et des perspectives d'un partage de l'Autriche ne sont pas à exclure. La situation diplomatique est en plus favorable car le Tsar joue encore sur tous les tableaux en prennant, par exemple, 3 centres à la France tout en la soutenant sur Munich ! L'Autriche et l'Italie sont déjà rangées dans la catégorie des proies mais la Russie peut encore choisir un allié entre la France et la Turquie. Le Sultan tient la côte mais tout va se décider cette année !


 La Turquie saute le pas

L'artillerie turque en action

Pour la première fois depuis le début de la guerre, les troupes du Sultan poignardent l'Italie dans le dos ! C'est la fin d'une alliance solide qui avait fait échec aux visées expansionnistes de la France en Méditerranée. En Europe centrale l'attaque sur l'Autriche a été lancée avec l'appui russe. Le Sultan se range donc résolument dans le camp du Tsar espérant jouer les premiers rôles avec lui d'ici 2 ans. Cependant les troupes du prophète vont se retrouver en face de 2 ennemis résolus dans une bataille qui pourrait tourner au bénéfice de la marine française ou de l'armée tsariste.


Les Balkans : c'est reparti !

L'Autriche reprend ses bonnes vieilles habitudes !

occupation sans combattre de la Serbie

Ca faissait longtemps que l'Empereur restait sagement dans l'alliance avec ses voisins de la ligue Balkanique ! Voyant la menace française s'estomper et la Russie occupée plus à l'ouest Damien Joseph décida de reprendre sa bonne guerre avec l'Italie. Les autrichiens entrèrent donc à l'aube en Serbie.

Mais dans les Balkans, rien est simple car c'est à ce moment là que la Turquie a pris Budapest avec l'aide russe. Tout est à recommencer ! Sauf que le spéctaculaire redressement autrichien de 1906 avait été obtenu avec l'aide massive de ses alliés de la ligue et que maintenant la ligue n'existe plus ! La Turquie et la Russie sont clairement hostiles et l'Italie ne sera pas très récéptive aux sirènes de Vienne. L'Autriche séparée de la Hongrie se prépare à vivre une année 1908 difficile.


L'Italie assiègée résiste !

mais pour combien de temps ?

Les paroles rassurantes de Constantinople n'ont pas suffi à l'état major italien qui a décidé d'envoyer discretement la flotte protèger la Grèce. Cette décision a sauvé la situation militaire de l'effondrement. La destruction de l'armée des Alpes et la perte de la Serbie sont déjà un rude coup. La trahison autrichienne ne mettait pas en péril les positions italiennes mais le coup de poignard turc met en danger la survie même de la nation. L'Italie s'est repliée sur des positions défensives saine mais elle ne pourra pas tenir avec une guerre sur 2 fronts.

Lourdes pertes de l'armée des Alpes


Le déclin de la France

Il faudra plus que de l'argent pour vaincre

Le moral de la population française est au plus bas ! On a pu observer des scènes de panique à Paris et à Brest. Des millions de réfugiés sont sur les routes fuyant l'avancée probable des troupes russes. "Que fait le gouvernement ?" peut-on entendre dans ces colonnes interminables. "Le gouvenement continue une guerre stérile avec l'Italie en méditerranée ! Le gouvernement a démobilisé sa troisième armée alors qu'il a des flottes aussi plétoriques qu'inutiles ! Le gouvernement ouvre en grand la porte de la France à l'ennemi ! Le gouvernement refuse de protèger la population française ! Ce que fait le gouvernement c'est aveuglement, incompétence, désertion, trahison. Voila ce que fait ce gouvernement" C'est la réponse qu'a donné le député Ravenelle du RPR à l'assemblée nationale sous les cris de la majorité et les vivas de l'opposition. Le président peut-il mener son pays volontairement vers la captivité ? L'opposition réclame un vote pour traduire le président Sylvain devant la haute cour de justice pour haute trahison. Nous aurons les résultats du vote au début de l'année 1908.



 

Ordres en page 2

Relations internationales en page 3

Retour page principale