EDITION Printemps 1906


Désastres militaires pour l'armée russe

La bataille de Budapest vue par les autrichiens.

 C'est un jour de deuil pour l'armée russe. La 7ème armée russe, nouvellement crée, a été anéantie dans la plaine hongroise devant Budapest. Cette armée avait reçu l'ordre de se positionner à la frontière serbe pour soutenir une attaque autrichienne contre l'armée italienne. Mais c'est avec surprise que les russes ont vu les autrichiens les attaquer par derrière avec le soutien des italiens. L'armée encerclée a été écrasée et le général Samsonov s'est suicidé. Alors que l'atmosphère était déjà sombre au quartier général du Tsar, la nouvelle du désastre naval d'Odessa est arrivée à Saint Petersbourg. Une attaque combinée de la marine turque a coulé la 3ème flotte dans le port de la ville. La ville est en flamme et elle est occupée par les ottomans. La flotte russe du sud n'existe plus ! C'est donc la deuxième flotte détruite dans le secteur et la deuxième armée détruite en Autriche. Ce nouvel échec consacre l'incapacité du Tsar a progresser dans le Sud et déséquilibre l'alliance franco-russe pour la première fois depuis le début de la guerre au bénéfice de la France. Est-ce le début du déclin de l'empire russe ? 


La Turquie continue la guerre sainte

La charge sur Odessa

Encore un succès pour les armées du Sultan qui arrivent toujours à surprendre les défenses russes. la prise d'Odessa était sans doute le prochain objectif pour les armées de l'islam mais le Sultan ne l'espérait pas de si tôt. Après l'obtention de la supériorité navale en Mer Noire puis la conquête de la Roumanie et de la Galicie, cette nouvelle victoire confirme que le Sultan, sans dégarnir ses arrières, est passé à l'offensive. Il faudra augmenter le budget du ministère de l'islamisation qui va couvrir Odessa et la Silésie de minarets. L'autre événement de ce début d'année est le premier contact assez viril entre les turcs et les français en Galicie : Le président n'est toujours pas prêt à lâcher son alliance avec le Tsar de même que le Sultan reste un membre fidèle de la ligue Balkanique.


Importante victoire navale française

Les amiraux français ont remporté une grande victoire navale sur l'Italie en Méditerranée. En envoyant toutes les forces navales disponibles dans le Golfe du Lion "la royale" a surpris la flotte italienne qui s'est repliée derrière la Corse et la Sardaigne. De plus le débarquement de l'armée en Afrique du Nord compromet fortement la défense de la Tunisie. Au Nord cependant la victoire sur l'Angleterre va laisser inactive les flottes russes. Quel est l'objectif des marins du tsar soucieux de redorer le blason d'une marine humiliée au sud ? Sur le continent la France a déjà pris les devants en réoccupant Munich. On assiste donc une montée imperceptible de la tension au Nord où chacun prend ses précautions de crainte que l'autre ne brise l'alliance. Ce ne sont pas les succès français et les échecs russes qui vont faire retomber cette tension ! 

Les français ont le moral !


La Hongrie revient dans l'Empire !

Nouvelle fête nationale en Autriche

 

Ce jour du 2 Juin 1906 est décrété fête nationale en Autriche ! Il n'en sera pas de même à Moscou où il est vu comme "un jour d'infamie". L'Empereur a usé de toutes ses ruses diplomatiques pour pousser les franco-russes à croire à un ralliement : Il a négocié avec l'Alliance "l'opération grand Chelem" en vue d'attaquer la Serbie mais ce plan avait pour seul objectif de rendre possible "le plan tempête rouge" défini avec la Ligue dans le but de reprendre Budapest. Le Tsar a beaucoup perdu dans l'affaire, voir peut être la victoire. Damien Joseph semble avoir choisit son camp ! 


Inquiétudes en Italie

 

 

En Italie, c'est la consternation. La flotte n'a pas réussit à contenir la marine française et c'est maintenant la Tunisie qui est menacée. La pression imposée par la France sur terre, au Nord de l'Italie, et en mer Méditerranée est trop forte. Il va falloir réviser les plans et constituer une ligne de défense plus solide pour bloquer l'expansion française. C'est maintenant la Turquie qui fait figure de leader de la Ligue Balkanique et la survie de l'Italie, comme celle de l'Autriche, passe par la solidité de cette Ligue. 


 Nouvelle retraite pour l'armée anglaise.

L'Angleterre étranglée

Le dernier centre anglais de Liverpool vient d'être pris par la Russie avec l'appui de la France. L'Angleterre voit ses chances de survie fortement réduite. Comme l'année dernière, cette survie ne sera possible que si l'Alliance du Nord se rompt. Cette possibilité existe toujours avec ce curieux déploiement des deux flottes russes face aux 2 flottes françaises. Sur les Iles britanniques, il y a aussi une armée de chaque nation. On peut donc remarquer que celui qui obtiendra l'alliance anglaise aura un avantage certain en cas de conflit. C'est la seule chance pour que "god save the queen". 


 

Ordres en page 2

Relations internationales en page 3

Retour page principale