Janvier 1905


Armistice !

A l'initiative de la reine d'Italie, les chefs d'états européens se sont réunis à Rome pour une conférence de paix. Il a été décidé de la victoire totale de l'Angleterre dans cette guerre. Les hostilités cesseront le 20 janvier 1905 à minuit.


Victory !

L'Angleterre pavoise et la reine Nathaly 1ère décrète ce jour fête nationale. Les nations européennes ont déposé les armes devant l'avance irrésistible des troupes britanniques. Rien, en effet, ne semblait plus pouvoir s'opposer à la conquête de l'Europe par les tommies. Comment en est-on arrivé là ?

Alors que la guerre débutait difficilement pour la France qui était cernée par des puissances hostiles, c'est l'Allemagne qui commençait à faire peur. La reine d'Angleterre propose alors au président français un retournement d'alliance pour l'aider à lutter contre le Kaiser. L'Espagne sera sacrifiée sur l'autel de cette alliance. C'est le début de l'entente cordiale et de la croissance des deux pays.

Dans le Sud l'Italie joue à fond la carte diplomatique pour tenter de contrôler les neutres de Méditerranée mais la lutte est rude pour le contrôle de la Grèce et de la Tunisie.

A l'Est la Russie est rapidement assiégée par les troupes turco-austro-allemandes mais elle pourra souffler lorsque l'Italie et la Serbie se ligueront contre l'Autriche et aussi quand l'Angleterre et la France se lanceront à l'assaut de l'Allemagne. La Turquie, bien qu'isolée diplomatiquement dans les Balkans, réussit quelques succès qui en ont fait une puissance toujours dangereuse.

La Russie, l'Italie et la Serbie fondent alors une alliance qui n'a jamais été démentie et qui aboutira à la destruction de l'Autriche.

 

Fin 1903 l'Angleterre se retourne contre son ancien allié français en espérant trouver dans la Russie un nouvel allié. C'est la Norvège, jusque là protégée par la Russie, qui est cette fois sacrifiée aux appétits des grandes puissances. Devant le danger, une coalition essaie de prendre naissance entre la Russie, la Serbie, l'Italie, la Russie et la France. Mais cette dernière ne veut pas lâcher la Turquie qui n'est pas inclue dans cette coalition et préfère finalement négocier avec l'Angleterre un arrêt de l'invasion pour continuer son expansion au centre.

Dès lors, voyant que tout espoir d'arrêter les anglais est perdu, la Russie baisse les armes. Enfin, voyant que l'Europe "libre" n'arrive pas à s'unir, la fin de la guerre sera votée par tous les pays.

Félicitation à l'Angleterre, félicitations aux autres chefs d'états survivants pour leur résistance et aux chefs d'états en exil pour leur participation.


Un repos bien mérité pour les soldats de sa majesté


Points de victoire :

Nathalie gagne 18 points

Ludmila, Guillaume, Christophe et Marc gagnent 2 points

Gilou gagne 7 points

Damien gagne 3 points

Alain gagne 5 points

Michel et Olivier gagnent 1 point

Voir le classement du Hall de gloire


Trafic diplomatique de la partie

Pays

Messages

pourcentage

Allemagne

81

10,5%

Angleterre

122

15,9%

Norvège

58

7,5%

Autriche

47

6,1%

France

75

9,8%

Italie

162

21,1%

Turquie

41

5,3%

Russie

102

13,3%

Serbie

43

5,6%

Espagne

38

4,9%

Total

769

C'est la reine d'Italie Ludmila qui remporte le 1/2 pt de la meilleure diplomate de la partie.


Retour en page d'accueil


La situation de l'Europe lors de l'armistice: