Le IVème empire venge le IIIème !

La France semblait en grand danger en ce début d'année 1901 avec des menaces des armées espagnoles et allemandes et des flottes anglaises. Mais l'empereur Marcoléon IV a su oublier Waterloo pour s'entendre avec l'Angleterre. L'attaque sur l'Espagne va éliminer les dangers d'une guerre sur deux fronts pour l'année prochaine. L'offensive en Allemagne a mis à terre les ambitions du Kaiser. La France,qu'on croyait en difficulté, devient la première puissance européenne ! Maintenant quel va être l'objectif de l'Empereur ? Une nouvelle campagne d'Italie ? Une offensive vers Berlin ou Vienne ? ou le vieux rêve du débarquement en Angleterre ... Une chose est sûre, les nouveaux maréchaux de l'Empire vont avoir du travail dans les années à venir !

La France renoue avec sa gloire passée


Retournement d'alliance

ou difference d'interpretation ?

Le débat qui a eu lieu à huis clos à la chambre des communes a été historique. Il ne s'agissait ni plus ni moins que de définir la stratégie anglaise pour l'avenir. Deux partis s'affrontaient : les partisans de l'alliance anglo saxonne avec l'Allemagne qui souhaitaient écraser la France avec l'aide de l'Espagne, et les partisans de l'entente cordiale avec la France qui s'inquiétaient du danger d'une grande Allemagne. C' est le parti francophile qui l'a emporté. On murmure aussi que les prétentions espagnoles et la menace potentielle de la flotte du Portugal a joué un rôle dans la décision de la Reine. Le leader de l'opposition, Lord Carnarvon, s'est indigné de la trahison du traité du printemps 1901 mais un compromis a été trouvé en laissant la Hollande mener l'attaque. Les apparances étant sauves la couronne britannique annexera ensuite le petit empire Hollandais par le biais d'un mariage royal.


 

Désastre militaire pour la Reichwehr

La surprise du Kaiser !

L'état major allemand a eu les yeux plus gros que le ventre en lancant ses forces dans une offensive tous azimuts. Malheureusement cette stratégie ambitieuse l'obligeait à négliger la garde des frontières que ses voisins se sont empressés de franchir. A l'Est l'attaque sur la Pologne a été repoussée par une contre offensive russe qui était prévisible mais à l'Ouest, l'alliance Anglo franco hollandaise était plus inattendue ! L'offensive des alliés, sans doute au courant des objectifs du Kaiser, a évité les troupes allemandes pour prendre les arsenaux non protègés. La situation de l'Allemagne est délicate car elle ne peut attendre d'aide de l'Autriche qui est aux prises avec les serbes et les italiens. Seule la Norvège, qui ne lui est pas hostile, peut encore la soutenir à moins qu'elle ne réclame sa part du gâteau !


L'Italie protectrice des pays méditerrannéens

 

L'Italie courtisée a reçu de nombreux cadeaux ... qu'il faudra rendre un jour !

L'Italie a su convaincre 4 puissances de l'aider à prendre le contrôle de la Grèce ! C'est une pression diplomatique inouie qui s'est exercée sur Athènes. Le roi Constantin a été obligé de démettre son premier ministre pro autrichien Salakis pour le remplacer par le pro italien Rastapopoulos. La flotte greque, que les conseillers militaires autrichiens avaient déplacée en Albanie, va se retourner contre l'Autriche ! A Tunis par contre on ne comprend pas pourquoi la flotte italienne a bombardé le port. l'ambassadeur d'Italie a présenté ses excuses au Bey de Tunis pour cette erreur et il a renouvellé les liens d'amitié entre les peuples italiens et tunisiens. En tout état de cause c'est une force de 5 unités que va commander l'Italie au début de 1902.  


 

La Serbie est incontournable

Dans l'imbroglio balkanique la Serbie montre qu'elle est le point central : c'est elle qui permet à la Russie de tenir Odessa, elle participe à la prise de contrôle diplomatique de la Grèce par l'Italie, elle résiste à l'attaque de l'Autriche. Cependant la situation va être plus difficile à gérer en 1902 car les intêrets autrichiens et turcs vont converger vers Belgrade ! Maintenant qu'elle est sûre de ses alliés italiens et russes, la Serbie va-t-elle passer de la défense prudente à laquelle elle s'est livrée à une offensive ambitieuse soutenue par ses alliés ? Nul doute que la tenacité légendaire des soldats serbes va hanter les rêves des têtes couronnées de la région.

Les soldats Serbes sont rudes et tenaces


 

La Russie sort d'une mauvaise passe

Le Tsar a dû faire bruler des cierges dans toutes les églises de la sainte Russie pour accomplir ce miracle ! Les moins croyants penseront que c'est la diplomatie russe qui a permis de sortir l'empire russe du piège austro-germano-turc. La situation s'éclaircit aux frontières avec d'un côté, l'Allemagne qui a déclaré forfait à cause de l'attaque franco-anglaise et de l'autre, l'Autriche qui va être aux prises avec l'Italie et la Serbie. Seule la Turquie reste un ennemi dangereux, mais maintenant la Russie n'a plus que ce front Sud à contrôler. Les fiers cosaques qui ont réussi à garder intacte la mère patrie vont pouvoir partir à l'assaut de l'Europe ! 


En Bref

L'Espagne envahie

La France n'a pas supporté l'attaque espagnole sur Marseille et l'empereur des français a déclaré : "Face à la lâche agression espagnole le tour dernier de notre bonne ville de Marseille, la France se voit contrainte au conflit." L'armée espagnole a donc été mise en déroute alors que l'Angleterre verouillait l'Atlantique. Le roi d'Espagne n'a pas réussit à maintenir la coalition anti française qu'il animait. Maintenant sa survie est compromise si l'entente franco anglaise reste cordiale.

La Norvège contrôle la Scandinavie

La Norvège est restée paralisée par l'échec de sa mission diplomatique à Stockholm. Le coup de pouce de l'Allemagne va permettre à la Norvège de revenir dans la course. En effet c'est la pression diplomatique allemande qui a poussée la Suède à s'unir avec son voisin Norvègien. Cette réunification n'est pas une bonne nouvelle pour le Tsar qui devra être diplomate s'il veut tenir Saint Petersbourg ! A moins que dans l'esprit du roi Alain la réunification ne comprenne aussi le Danmark ?

L'Autriche en difficulté

En 1901, l'Autriche pouvait avoir une politique offensive et agressive tant qu'elle était assurée de l'appui de l'Allemagne. Mais maintenant que le Kaiser s'est écroulé elle se retrouve seule face à la Serbie, la Russie et l'Italie. Il faudra aussi s'assurer des intentions de l'armée française de Munich ! 1902 sera crucial pour l'avenir de l'Autriche-Hongrie.

La Turquie bloquée

La politique pro serbe du Sultan n'y a rien fait : Les serbes orthodoxes ont soutenu leurs frères russes à Odessa. La situation risque d'évoluer vers une guerre de tranchée dans laquelle la Turquie ne progressera pas. Sera-t-elle alors tentée de basculer en Méditerranée pour y gagner des forces ? Le Sultan devra trancher et en parlant de trancher il a déclaré "je suis tellement ennervé que je vais aller massacrer quelques milliers de chrétiens, ça me calmera!"


Vers notre confrère du Capitol tribune

Vers les points de diplo

Retour en page d'accueil

La situation de l'Europe :