Printemps 1902

 


Vers une campagne d'Italie ?

Le IIIème empire marche-t-il sur les pas du 1er ou du IIème ? En tout cas le chemin des empereurs français passe souvent par l'Italie pour la conquérir comme en 1796 ou pour la libérer du joug autrichien comme en 1859. Quel choix fera Marcoléon ? Il semble cependant qu'avec une paix solide au Nord il aura tout loisir de faire campagne au sud. Mais dans ce cas l'Angleterre ne va t'elle pas en profiter pour attaquer dans le dos ? Les mouvements italiens vont peut être obliger l'Empire à choisir sa voie.

 

 

La cavalerie française franchit les Alpes 


L'entente cordiale est plébicitée

La chasse continue !

Après avoir été très profitable à la France l'entente cordiale bénéficie massivement à l'Angleterre cette année avec la prise du Portugal et de Berlin. L'Espagne étant définitivement anéantie, l'Angleterre se retrouve seule face aux germano-norvégiens au Nord. Il ne sera sans doute pas facile de conquérir la Scandinavie tant que le Tsar observe une neutralité stricte dans le secteur. Cependant l'Angleterre n'a que cette terre d'expansion pour l'avenir, à moins que les côtes françaises ne tente une fois de plus, comme par le passé, les souverains britanniques.


 

Une alliance germanique pour sauver l'Europe

L'Empereur Michel 1er d'Autriche-Hongrie a dû faire des choix dans cette période difficile : Une armistice, voir une paix, a été conclue avec l'Italie et un retrait du front russe a été effectué.

Reste maintenant à régler le problème Serbe au sujet duquel des contacts ont été noués avec le Sultan. La reprise de Budapest reste possible mais difficile.

L'autre priorité de l'Empereur serait de bloquer l'avance française en Europe centrale et pourquoi pas de reprendre Munich.

Une alliance va-t-elle naître entre les Empires centraux (Norvège, Allemagne, Autriche, Italie) ? Elle aura à faire avec l'entente Franco-anglaise d'une part et l'alliance orthodoxe entre la Russie et la Serbie.

Alliance de Narvik à Damas !


L'Italie affirme sa domination diplomatique

 

Croiseur Sardegna

Encore une année diplomatique très riche pour l'Italie qui perd son influence en Tunisie mais gagne le contrôle de la Grèce. La bataille diplomatique de la Grèce a été remportée face à l'Autriche soutenue par ses alliés germaniques mais cette prise est moins dangereuse pour Vienne depuis le repli de cette flotte. La Grèce est maintenant menacée par la Turquie qui pourrait trouver là un territoire à conquérir plus facile qu'Odessa. La prise de la Tunisie se fera sans doute par ruse suite à la visite officielle du Bey de Tunis en Italie ! La Tunisie reste déchirée entre l'influence française et italienne mais l'offensive diplomatique des 2 voisins alpins s'est neutralisée. Cependant l'influence grandissante de la France en Tunisie sera sans doute détruite par la cannonière de la flotte italienne. 


 

La Turquie se positionne

La Turquie a choisi son camp dans bataille de Méditerranée : Le soutien diplomatique de la France en Tunisie laisse à penser que le Sultan va reconduire l'alliance conclue jadis entre François 1er et Soliman le Magnifique. L'Italie a tout à redouter de ce type d'alliance ! Surtout que le Sultan était prêt à soutenir l'empereur d'Autriche lors d'une attaque sue la Serbie (attaque qui aurait réussi !). Le plus grand danger viendrait d'un accord de paix avec le Tsar sur le front de la Mer Noire. Toute la question est de savoir si ce mouvement en mer Egée est signe d'un changement de stratégie ou s'il est simplement opportuniste.

 


 

La pression se relache encore aux frontières

L'amiral Makarov, défenseur de Odessa

Il ne reste plus que la Turquie comme force hostile aux frontières de l'Empire Russe ! Voici en un an un formidable boulversement pour un empire qui était déjà partagé entre ses agresseurs. Un à un les ennemis de la Russie se sont désistés : L'Allemagne à cause de l'agression anglaise et l'Autriche à cause de l'agression italienne.

Avec de bonnes relations avec la Serbie et la Norvège la Russie va pouvoir être de retour sur le théatre européen. Va-t-elle profiter des difficultés de ses voisins allemands et autrichiens ou va-t-elle intervenir contre l'Angleterre ou la Turquie ?


En Bref

Charles Quint en faillite

L'Empire espagnol ne passera sans doute pas l'année. L'attaque franco-anglaise n'a pas faibli et la flotte du Portugal a été détruite. Si la flotte anglaise continue son occupation du Portugal, Don Damien devra choisir un lieu d'exile.

La Serbie occupe Budapest

L'armée Serbe a occupé Budapest en ce début d'année mais elle devra négocier avec ses voisins turcs et russes pour garder ce territoire en automne. La grande Serbie est-elle en marche ?


Vers les points de diplo

Retour en page d'accueil

La situation de l'Europe :