Castiglion Fiorentino

LEGENDA

1 Chiesa di San Francesco

2 Chiostro di San Francesco

3 Palazzo Comunale

4 Logge Vasariane

5 Chiesa di Sant Angelo

Pinacoteca

6 Torre del Cassero

7 Palazzo Pretorio

8 Piazzale del Cassero

9 Chiesa della Collegiata

10 Chiesa del Gesù

11 Chiesa di Santo Stefano (S. Lazzo)

12 Chiesa di Sant Agostino

13 Chiesa della Buona Morte

14 Teatro Comunale

15 Santa Chiara

16 Chiesa dalla SS. Annunziata

17 Palazzo degli Scolopi

 

Plan du centre historique

Histoire de la cité :

La région de Castiglion Fiorentino est habitée depuis la préhistoire. La région fut d'abord soumise aux les Etrusques (6ème - 5ème s. av JC). Après la conquête romaine le territoire d'Arezzo fut organisé pour la production agricole (construction de "villas"). Pendant le règne de l'empereur Auguste, Le Valdichiana (vallée du Chio) commence une période de déclin : la population s'installe au dessus des collines pour échapper aux inondations des vallées. La fondation de la ville remonte à cette époque. Les premiers documents attestant de l'existence de Casteglion remontent au 10ème siècle lorsque la ville devint la propriété du Marquis de Monte S. Maria. Au cours des siècles suivant, la ville fut sous la protection de l'empereur dépendante du diocèse d'Arezzo. Après la défaite d'Arezzo à Campaldino (1289), La ville passa pour la première fois sous le contrôle florentin. En 1303 elle est de nouveau conquise par Arezzo et Siena, gouvernée par le maire Uguccione della Faggiola. Guido Tarlati, évêque d'Arezzo, fit construire les murs de la ville. A la mort de Tarlati, Castiglione Aretino retourna brièvement dans le domaine florentin (1336 -1344). En 1344, elle fut conquise par Perugia et renommée Castiglione Perugino. en 1369, la population s'est rebellée contre Perugia, et la ville se mis sous la protection des états pontificaux. En 1384 la ville passa sous le contrôle de Florence et fut renommée Castiglion Fiorentino. Le 15ème siècle fut une période de crise due à l'épidémie de peste et à la famine qui suivit. Pendant la guerre entre Sienne et Florence, Castiglione tomba entre les mains de Piero Strozzi.

Au Medicis, succéda les Lorena (1765) qui réclamèrent le Valdichiana. la domination florentine cessa à l'arrivée des troupes Napoléonienne qui s'installèrent en garnison dans la ville. à la chute de Napoléon, Lorena revint en 1814. Castiglion Fiorentino suivit alors l'histoire de la Toscane puis en 1860, celle de la république italienne.

 

 Retour en généalogie

Retour en page Rinaldi