Bogumił życie

Petites remarques sur la prononciation :

 

- Le L barré se prononce "ou" donc le prénom se dit "bogumiou".

- Le cz se dit "tch" donc le nom se dit "oltchik"

Le 18 Octobre 1906 : Bogumil naît à Kuczki, petit hameau agricole de la province de Lodz. Il est le 5ème enfant de Franciszek Olczyk et de Marjanna Grzelak. C'est un couple d'agriculteurs.

Du 1er Novembre 1929 au 17 Septembre 1930 : il fait son service militaire en Pologne.

Extrait de son livret militaire polonais.

C'est le 3ème à partir de la gauche.

 

Le 20 décembre 1930 : Il obtient un contrat de travail en France dans les aciéries de Rombas.

Demande de carte d'identité.

 

Le 2 Mai 1932 : Il s'engage dans la légion étrangère au bureau de Thionville.

Sa page sur le site de la légion : http://legia.cudzoziemska.free.fr/olczyk_bogumil_legia_cudzoziemska_polacy_legion_etrangere.php

Extrait du livret militaire de la légion

Incorporé au 1er Reg étranger avec le grade de 2ème classe le 6/05/1932. Dirigé sur Oujda et affecté au 2ème Reg étranger (7ème compagnie) le 29/07/1933. Nommé légionnaire de 1ère classe le 30/04/1936. Obtient un certificat de bonne conduite le 4/12/1937. Libéré du service actif le 19/04/1938.

 

En Algérie du 3/5/1932 au 27/7/1933 puis au Maroc du 28/7/1933 au 18/4/1938. Il est affecté à l'intendance militaire de Kasba Tadla.

 

En 1936 à Meknes

Avec un ami polonais : Stanislas Lis

Le 19 Avril 1938 : Retour à la vie civile. Il va s'installer à Vouziers (Ardennes) chez son ami Stanislas Lis.

Le 15 Mai 1938 : Il est employé aux tissages de "La Mouline" à Remiremont sur la recommandation du commandant Cailleux au directeur Monsieur A Delafenetre.

Le commandant Cailleux

Il y rencontra la fille de Camille, le chauffeur de machine de la filature, Elle était inséparable de sa bicyclette.

Qui est Valentine ? : Issue d'une famille ouvrière travaillant dans les filatures de Vosges, elle est rapidement dirigée vers un travail à l'usine. Mais Valentine n'a pas envie de travailler à l'usine et elle ira jusqu'à mettre le feu à son métier à tisser ! Finalement elle trouva sa voie comme employée de commerce chez Benoît Weil (magasin de vêtements) à Remiremont.

Le 21 Août 1939 : Il se marie avec Valentine Lambolez à Remiremont.

Le 1er Septembre 1939, l'Allemagne attaque la Pologne sans aucune déclaration de guerre. La France déclarera ensuite la guerre à l'Allemagne.

Le 10 Mai 1940 : Bogumil s'engage volontairement à l'intendance militaire d'Epinal.

Il connaîtra la retraite de l'armée française et sera démobilisé dans le Tarn et Garonne le 19/9/1940.

Entre temps, son fils Jean Claude était né le 15 Juin 1940.

Du 3 Janvier 1944 au 23 Septembre 1944 : Il s'engage plus activement dans la résistance des Vosges. En particulier du 14 Juillet au 9 Septembre 1944 lors de l'attaque du Maquis du Haut Bois par les Allemands.

Le 6 Novembre 1945 jusqu'au 31 Janvier 1957 : Il travaillera dans l'entreprise Flieller comme chauffeur de machine à vapeur.

Le 27 Novembre 1946 : Il obtient la naturalisation française.

Le 27 Janvier 1947 : Naissances des 2 jumeaux Jacky et Jacqueline. Malheureusement ils décéderont rapidement.

Le 8 Septembre 1980 : Il décède à Remiremont.

hommage-bogumil.jpg

 

Retour à la page de Pologne