Petit historique de la Pologne

Bref historique

Origines des provinces actuelles

Le royaume de Pologne

Le nom OLCZYK

 

La Pologne est sans doute le pays qui a l'histoire la plus tragique de l'Europe : le pays est partagé à cinq reprises, ses révoltes sont lourdement réprimées, sa population est déplacée et exterminée en 39-45 ...

A la fin du moyen âge, la Pologne entre en décadence après un passé prestigieux.

La Pologne disparaît en 1795 lors du 3éme partage entre l'Autriche, la Prusse et la Russie.

1partage.jpg

En 1807 Napoléon 1er crée le Grand duché de Varsovie (ce qui explique la grande popularité de l'empereur là bas !).

En 1815 Le congrès de Vienne refait le partage et accorde au royaume de Pologne une autonomie sous tutelle russe.

1914 invasions allemandes.

1918 République de Pologne (Pologne indépendante sous Pilsudski).

1939 Invasion allemande et partage avec l'URSS.

1945 "Libération " par l'armée rouge : République populaire

1989 République polonaise.

 

Le Partage des provinces de 1815 à nos jours.

Dans quels pays se trouvaient les provinces qui appartiennent maintenant à la Pologne ?

2changes.gif

 

Voici le liste des provinces de l'actuelle Pologne et leurs origines :

 

Venu de Russie :

(1) Le Royaume de Pologne ou Congrès de Pologne autonome sous contrôle russe jusqu'en 1914. Une partie du Royaume (2) appartient maintenant à la Lituanie et au Belarusse.

(3) un fragment de Russie (province de Bialystok ).

 

Venu de l'Autriche-Hongrie :

(4) La moitié Ouest de la Galicie (la partie Est (5) appartient à l'Ukraine)

(6) La partie Est du duché de Cieszyn .

(7) petits fragments de Hongrie (20 villages dans la région de Tatra).

 

Venu du royaume de Prusse:

(8) Posen (Wielkopolska ou Grande Pologne)

(9) La Prusse Occidentale (Prusy Królewskie/Westpreussen)

(10) Le Sud de la Prusse Orientale (Prusy Wschodnie/Ostpreussen)

Le Nord est rattaché à la Russie (région de Kaliningrad, ex-Koenigsberg).

(11) Le majorité de la Pomeranie (Pomorze/Pommern)

(12) Un quart du Brandenburg

(13) La majorité de la Silésie (Slask/Schlesien)

(14) Un petit fragment du royaume de Saxe (Sachsen) autour de Zittau.

 

le royaume de Pologne fut établi après le congres de Vienne en 1815 . Le royaume était jumelé à la Russie mais après une révolte ratée contre les russes (1863-64) , cette autonomie diminua progressivement.

Le royaume inclut la Masovie et le Nord de la Petite Pologne.

La majorité des habitants parlaient polonais et étaient catholiques. Trois grandes minorités (de 5 à 10 % chacune) étaient présentes : Les lithuanien au Nord, les Ruthennes à l'Est, et les juifs.

Après la première guerre mondiale, la Pologne redevient indépendante.

Sur cette carte, on voit l'ancien royaume de Pologne (annexé à la Russie ) avant la première guerre mondiale. Le reste appartenant à la Prusse et à l'Autriche-Hongrie.

La ligne en violet représente la frontière Est actuelle de la Pologne (depuis la 2éme GM) avec en vert, la partie rattachée à la Lituanie et en jaune la partie rattachée à la Biélorussie.

 

Carte de la « Pologne du congrès »

3kpol.gif

 

Mouvements de frontière après la 1ère guerre mondiale : la renaissance de la Pologne

4pologne1erGM.jpg

 

La terrible occupation allemande de 1939 à 1945

5pologne39-45.jpg

Situation de la famille

Avec toutes ces frontières mouvantes, la région de Kuczki, paroisse d’Uniejow, a changé plusieurs fois de main :

Elle restera indépendante et polonaise jusqu’en 1793

En 1793, elle sera annexée à la Prusse (dans la région de Poznanie).

En 1807, elle fait partie du grand duché de Varsovie crée par Napoléon 1er.

1815, elle est intégrée au « royaume du Congrès » sous suzeraineté russe.

Une conclusion s'impose pour mon grand père : Bogumil Olczyk est né en 1906 sur le territoire russe.

D’un point de vue généalogique, les actes l’état civil sont disponibles à Lodz de 1856 -1875 aux Archiwum Państwowe w Łodzi (possibilité d’envoyer un mail en anglais) et pour les actes antérieurs il faut s’adresser à Poznan Archiwum Państwowego w Poznaniu ou au diocèse de Wloclawek Diecezja włocławska . 

 

Le nom OLCZYK :

L'usage des noms de famille ne s'est répandu dans les campagnes que vers le milieu du XVIII éme siècle. Cependant l'origine du nom OLCZYK serait un des nombreux diminutifs formés sur Oleksy, nom de baptême correspondant au français Alexis (plus rarement, diminutif d'Oleksander = Alexandre). Autres formes parmi les plus répandues : Olczak, Olczyk, Olech, Oleksiak, Olesinski, Oleszczuk, Oleszak, Oleszek.

 

 

Autres infos et liens en anglais

Retour en généalogie       Retour dans la page OLCZYK